Rentrée de janvier 2022 et variant Omicron

Quarantaine et isolement

La quarantaine signifie que vous êtes préventivement écarté(e) pour limiter une potentielle propagation de la Covid-19. L’isolement signifie que vous devez rester à la maison parce que vous êtes malade ou avez été testé(e) positif(ve) au coronavirus. Cliquez ici pour tous les détails

Contexte de la rentrée :

« Vie avec le virus. On rentre bien cette fois en présentiel à 100 %. Par contre, le port du masque reste la règle dans tous les espaces clos, que ce soit pour les élèves ou pour leurs professeurs. Les ados du secondaire seront, comme les petits, soumis à la ventilation forcée des classes. Il est aussi recommandé de pratiquer un autotest avant la rentrée et de le répéter une fois par semaine.

Vie scolaire. Globalement, la vie « normale » est entravée par quelques mesures de prudence : réunions entre adultes suspendues (sauf exception), groupes classes préservés tant que faire se peut, place fixe, ventilation des salles de profs, limitation des rassemblements devant l’école… Par ailleurs, les séances d’information sur le secondaire sont interdites mais les inscriptions en présentiel seront autorisées. Enfin, comme pour le fondamental, les activités extra-muros d’une journée sont à nouveau autorisées dans le respect des règles en vigueur dans la société et au sein du secteur d’accueil de l’activité. Celles avec nuitées restent cependant interdites jusqu’aux vacances de carnaval.

Mesures d’écartement. On appliquera en secondaire les mêmes nouvelles règles que dans la vie normale entre adultes. En cas de symptômes du covid confirmés par un test positif, l’élève sera – comme les adultes – placé en isolement pour sept jours. Si le jeune est un cas contact à haut risque, son statut change en fonction de la vaccination. Entièrement vacciné (jusqu’à 17 ans on l’est avec une dose) : il n’y a pas de quarantaine mais des mesures de prudence à respecter. Non vacciné : il doit entrer en quarantaine pendant dix jours et peut en sortir au bout de sept jours à condition de réaliser des autotests négatifs quotidiens.

Notons qu’il n’y aura plus de fermeture automatique de classes en secondaire. Seuls les services d’hygiène pourront prendre cette décision au cas par cas. »

(extrait d’un article du journal Le Soir du 7 janvier 2022 du qui résume parfaitement les mesures en place)